Hugo Trentesaux

Doctorant en neurosciences

J'ai toujours souhaité faire une thèse : un travail en toute autonomie sur un sujet qui me passionne. Mon parcours m'a mené au laboratoire Jean Perrin, en imagerie calcique pour les neurosciences.

La magie de l'informatique

Comme disait Aaron Swartz, l'informaticien est un magicien. Son pouvoir peut faire le bien comme le mal. Je m'intéresse à rendre plus saine l'utilisation de l'informatique pour le grand public et en sciences.

Citoyen engagé

Mon activité associative m'a menée à m'intéresser à plusieurs sujets comme l'éducation populaire, l'agroécologie, la monnaie libre, bref, la transition vers un monde plus respectueux de l'humain et de la nature.

Intégration multi-sensorielle chez la larve de poisson zèbre

Je réalise en ce moment une étude comportementale sur le contrôle postural des larves de poisson zèbre. Je fais ensuite l'imagerie du cerveau des larves à l'échelle du neurone grâce à un microscope à feuille de lumière, Enfin, j'analyse l'activité des neurones pour tenter de comprendre les mécanismes de l'intégration multi-sensorielle, c'est-à-dire comment le cerveau intègre plusieurs entrées sensorielles comme la vision et le système vestibulaire.

En lire plus...

Associations

logo eeudf

Scoutisme : EEUdF

Mon engagement au sein des EEUdF remonte à mes 8 ans. Ce mouvement d'éducation populaire m'a beaucoup apporté et je souhaite participer à le faire aller loin.

logo quadrature

April, Quadrature, Framasoft

Ma sensibilité sur les questions de protection des données personnelles et mon désir de liberté dans le monde numérique m'ont dirigé vers plusieurs associations.

logo duniter

Duniter, monnaies libres

Un engagement récent, mais fort, qui porte sur la nécessité de changer le système monétaire, en particulier pour faciliter le financement des dépenses publiques.

La création monétaire

Je m'intéresse en ce moment à la question de la création monétaire. En effet, beaucoup des problèmes de notre société viennent de "manque d'argent" de la collectivité (état, associations, entreprises...). Le système financier doit être remis en cause comme l'ont montré plusieurs économistes depuis la crise des subprimes. Pour résumer ma motivation, je peux citer Ann Pettifor, dans son livre the production of money : A society based on a sound monetary system could 'afford' a free education and health system; could fund support for the art as well as defence; could tackle diseases or bail out banks in a financial crisis.

Un des mouvements qui m'intéressent le plus est celui des "monnaies libres". Fortement inspiré et nourri du logiciel libre, des monnaies comme ğ1 avec le logiciel duniter propagent une solution à nos problèmes sous la forme d'une monnaie à dividende universel, c'est-à-dire où la création monétaire est faite par l'individu.

En lire plus...

Européen

En plus d'être français, je me sens Européen. Je pense que la richesse culturelle de l'Europe ne peut résister au matraquage publicitaire des États-Unis et aux ambitions économiques de la Chine qu'en s'unissant sur tous les plans autour de son identité millénaire.

Stephan Zweig plaide pour une unification de l’Europe qui passerait également par la culture et l’humanisme. Bien éloignée de la Realpolitik de notre époque eurosceptique, sa vision de l’organisation du continent dérangera ceux qui se moquent de l’idéalisme politique. Mais elle captivera ceux qui cherchent des voies nouvelles pour sortir de l’impasse au bout de laquelle le projet européen arrivera bientôt si rien n’est fait pour le sauver. Parce qu’ils étaient résolument inactuels au moment de leur conception, les appels de Zweig à un sursaut européen sont d’une actualité brûlante. La longue préface de Jacques Le Rider le rappelle avec force.

résumé de Appels aux Européens

Fédérer les communautés

Au cours de mes rencontres, j'ai découvert une multitude de communautés réunies autour de projets sociaux, environnementaux, culturels à travers des structures diverses comme des associations, collectifs, équipes de développement...

Nextcloud, Discourse, le Fediverse, bientôt Mobilizon fournissent des briques de bases auxquelles il ne manque à mon avis que deux choses : l'effet de réseau et l'intelligence de graphe. L'effet de réseau étant lié au nombre d'utilisateurs, il est impératif de rendre tous les services interopérables et d'éviter d'isoler les utilisateurs dans un microcosme. Cela est déjà en travail avec les (trop nombreux) protocoles de fédération ActivityPub, XMPP, Nextcloud, le web sémantique... L'intelligence de graphe, quant à elle, consiste en la compréhension des interactions (statique et dynamique) entre les différents noeuds que sont les utilisateurs, les groupes, les organisations. Les GAFAM sont experts en ce domaine, ce qui leur permet de réaliser des outils de recherche et de suggestion performants, mais ce n'est pas encore le cas du logiciel libre.

J'aimerais contribuer à une meilleure intelligence du graphe social pour faciliter la fédération des communautés par des outils libres et décentralisés.

N'hésitez pas à me contacter par email...

... sur des réseaux sociaux ...

... Par message, téléphone, ou de vive voix !